#LE CARNET DE NOTES DE Piet Boon

Piet Boon - Studio Piet Boon - Ámsterdam

design d’intérieurs et d’extérieurs pour plusieurs projets résidentiels, hôtels, resorts, villas de vacances, bureaux, villas privées, ainsi que design produit et collaborations avec diverses marques internationales (par exemple, avec Land Rover)…

 

 

1 – C’est qui Piet Boon ?

Piet Boon est un designer néerlandais, propriétaire et fondateur (1983) de l’agence multidisciplinaire Studio Piet Boon, dans la région métropolitaine d’Amsterdam. Il dirige une équipe d’architectes, de designers et de stylistes experts, vraiment passionnés par ce qu’ils font. Le Studio Piet Boon® dispose d’un portefeuille de clients privés et d’entreprises du monde entier ; il est mondialement reconnu et respecté comme spécialiste dans les concepts totaux.

2 – Quand avez-vous découvert que vous vouliez devenir architecte ?

Il y a une trentaine d’années, quand j’ai commencé à travailler comme constructeur avec ma propre entreprise. Il fallait souvent interpréter les plans, qui n’étaient pas du tout fonctionnels. Cela m’agaçait et j’avais toujours la réflexion : « Moi je pourrais mieux faire ». Un jour, j’ai décidé de me prendre au sérieux, et c’est comme ça que j’ai débuté ma carrière de designer.

Au début, pendant les premières années, nous nous répétions souvent la phrase suivante : « Jamais dessiner quelque chose que l’on puisse pas construire ». La seule vérité est que la fonctionnalité est un aspect essentiel. Ce n’est pas seulement une question économique, c’est aussi de savoir comment utiliser l’espace.

Le savoir et la perspective des procédés constructifs, ainsi que l’expérience que j’ai acquise pendant les années où j’étais constructeur, m’ont vraiment aidé dans mon étape de designer. Cela m’a aussi permis de pouvoir être en contact avec tous les métiers impliqués. La communication est beaucoup plus facile. C’est essentiel pour que tout se passe comme prévu.

3 – Un architecte de référence pour vous…

Il y a plusieurs architectes que j’admire, pour plusieurs raisons. Un des points de notre mission est de toujours vouloir surpasser les expectatives des clients. Dans ce but nous faisons des efforts pour émouvoir et inspirer au-delà de l’imagination. Cette partie essentielle de notre philosophie de design nous pousse à aller de l’avant. Historiquement, et aussi de nos jours, il y a d’autres designers et architectes qui travaillent en adoptant une perspective plus humaine. Pour citer quelques uns je dirai Frank Lloyd Wright, mais aussi Tadao Ando et Zumthor, ainsi que Shigeru Ban par son discret et, en même temps, impactant travail et la façon dont il utilise des matériaux comme le béton ou le bois. Et votre Ricardo Bofill.  Dès le début de sa carrière, il s’est intéressé par le monde qui l’entourait, par le fonctionnement de la société et par l’évolution de celle-ci comme un organisme vivant. Tout est en relation avec le fait de vouloir réaliser des projets qui valent la peine. Cette réflexion et l’empreinte de toutes ces personnes ajoutent de la profondeur et de la qualité au travail.

4 – Si vous n’étiez pas devenu architecte, vous vous auriez consacré à…

Je serais devenu sportif ou designer de mode. J’ai grandi dans une famille très sportive, mon père et mes frères sont fous de football et, en générales, des activités en pleine nature. À un moment de ma vie, j’ai même joué dans une équipe de waterpolo de première catégorie. Le sport continue à être très présent dans ma vie. Quand il y a du vent, ou mieux encore, si le temps est orageux, il est facile de nous voir, moi et mes frères, dans une plage de la mer du Nord, en train de nous préparer pour une séance de kite surfing.

5 – Un défaut et une vertu.

Une vertu : Je suis vraiment passionné de mon travail. C’est ce que j’aime le plus au monde.
Un défaut : Je suis vraiment passionné de mon travail. Comme pour tous ceux qui dirigent une entreprise, concilier vie privée et travail est très important. La créativité a aussi besoin de moments tranquilles pour exister. 

6 – Comment est votre maison ? 

C’est moi qui l’a conçu en 2001. Il s’agit d’une maison absolument fascinante, dans un endroit ravissant, presque rural, à côté d’une réserve naturelle et à 10 minutes du centre d’Amsterdam. Elle a tout ce que je souhaite dans une maison : elle est familière, chaleureuse, accueillante, fonctionnelle, détendue et sophistiquée. Le jardin a été conçu par mon bon ami Piet Oudolf ; d’ailleurs, la BBC l’a classé parmi les 80 jardins privés les plus beaux du monde. C’est un jardin extraordinaire mais caché, qui permet en même temps de maintenir la privacité, sans délaisser les vues sur le paysage qui l’entoure. Aujourd’hui, mes enfants travaillent et font leurs études en ville. Ce merveilleux endroit a été donc mis à la vente.

7 – Le dimanche est le jour pour…

Le dimanche est le jour qu’il faut consacrer entièrement à la famille et aux amis, faire du vélo, faire du running, du kite surfing, ou tout simplement voir un match de mon équipe de foot préférée, l’Ajax d’Amsterdam.

8 – Un endroit où chercher l’inspiration.

Il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder autour de vous. L’inspiration est partout : dans la vie de la rue, dans les tons changeants du paysage au fil des saisons, dans les magazines, dans les galeries et dans les conversations. 

9 – Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

Le regard des sens, de Juhani Pallasmaa. C’est un essai très intéressant sur les aspects humains de l’architecture, ce qu’on appelle aujourd’hui l’architecture expérientielle. Il a donné une conférence à ce sujet l’année dernière en Hollande avec Peter Zumthor. Tout cela pour vous dire que l’architecture est conçue pour l’être humain. C’est en fait une porte ouverte. Cependant, la pensée sous-jacente à cette idée c’est que les humains sont des êtres sensoriels et que l’architecture ou, à défaut, n’importe quelle discipline dont l’objectif est de concevoir des espaces, doit être pleinement consciente des besoins des personnes. Nos sens ont besoin d’être stimulés. Le toucher et la texture des matériaux naturels, peut-être leur odeur, les stimuli visuels… Tout doit être soigneusement pris en compte et intégré dans les projets. Pallasmaa parle quelque part de la poignée de porte comme la poignée de main d’un bâtiment. C’est tout à fait vrai. On oublie trop souvent ces choses si simples, mais il s’agit du tout premier contact avec un bâtiment. Quelle est la première impression que nous voulons donner aux utilisateurs de celui-ci ? 

10 – Dans 15 ans…

Dans quinze ans, je veux continuer à faire ce que préfère : concevoir et créer. Studio Piet Boon sera une marque beaucoup plus établie dans le secteur de la création.

11 – Quand vous pensez à l’architecture, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

Travailler dans l’architecture c’est d’abord avoir la chance de concevoir des espaces pour améliorer la qualité de vie des personnes et leur quotidien, en créant des maisons chaleureuses et accueillantes et des environnements inspirants et énergisants.

12 – Crayon ou ordinateur ?

Crayon, pourvu qu’il soit fabriqué en bois de cèdre authentique, fraîchement taillé et avec son parfum caractéristique, si enivrant. Votre question rejoint une discussion fréquente à propos de l’impact qu’a l’ordinateur sur l’architecture. Évidemment, nous ne voulons pas revenir à l’ère préinformatique  étant donné la quantité de programmes qui font que le travail soit beaucoup plus facile et qui constituent un langage universel pour communiquer avec le monde entier. Cependant, les dessins au crayon et les maquettes ont une personnalité très marquée avec laquelle nous nous identifions aussi très facilement. Par ailleurs, il est toujours fascinant de voir comment les clients réagissent à un dessin rapide réalisé à main levée.

13 – Comment définiriez-vous votre travail ?

Passionnant, enrichissant et inspirant. Pour moi et pour mon équipe c’est un énorme privilège de faire ce que nous faisons. Chaque projet est unique et présente de nouveaux défis ;c’est une chance pour développer de nouvelles solutions et pour, simplement, essayer de rendre les gens heureux avec notre travail.

14 – Un projet dans lequel vous aimeriez participer.

Nous sommes très fiers d’avoir une bonne réputation dans le monde de l’hôtellerie. Notre agence a été chargée l’an dernier de redessiner l’intérieur de l’emblématique Park Hyatt Tokyo Hotel. Et, cette semaine même, nous avons reçu une nouvelle proposition pour redessiner un autre hôtel cinq étoiles. Sur Amsterdam cette fois-ci (le nom est encore confidentiel). Nous travaillons aussi sur une promotion haut de gamme de l’île d’Antigua, où notre agence a le rôle d’architecte chef. Le projet comprend des villas de luxe et un hôtel. Cependant, si je pense à un projet que nous aimerions faire, je dirais un projet intégral, extérieur et intérieur, pour un hôtel de luxe. 

15 – Quelle est votre opinion sur l’architecture espagnole ? 

Vous avez la chance d’avoir un énorme patrimoine et une tradition riche et variée, présente dans tout le pays. Cette richesse se nourrit d’influences diverses, comme celle des arabes dans le sud de l’Espagne : la magnifique Alhambra, les palais splendides et le charme des maisons rurales. Tout cela est très intéressant. Pendant mes premières années comme constructeur, j’étais très attiré par l’étude des techniques et des matériaux de construction ; les villes et les paysages espagnols sont témoins d’une grande beauté et de la diversité culturelle. J’admire profondément la façon dont l’architecture contemporaine s’intègre dans les plans d’urbanisme des villes et se mélange avec les bâtiments historiques. Je suis fasciné par le travail et la philosophie de Ricardo Bofill et par la façon dont il a structuré son équipe, qui comprend non seulement des architectes et des designers, mais aussi des musiciens, des sociologues, des cinéastes et des écrivains. Cela prouve son intérêt pour l’ensemble de la société.

16 – Comment maintenir votre propre style tout en répondant aux besoins de vos clients ?

Ce n’est pas très compliqué. Répondre aux besoins de nos clients est notre priorité, mais la plupart des clients nous choisissent parce qu’ils aiment notre philosophie de style et de design. En trente ans, nous n’avons jamais eu de problèmes avec nos clients à cause de notre style.

17 – En architecture, qu’est-ce que vous faites le mieux et avec quoi vous avez du mal ?

Nous faisons de notre mieux dans chaque un projet intégral. Notre histoire, qui a unit une entreprise de construction et un excellent atelier de fabrication artisanale de meubles sur mesure, nous permet de faire partie des meilleurs lorsqu’il s’agit d’aborder des projets intégraux. Cela garantit une harmonie absolue et parfaite dans tous les aspects de n’importe quel projet. Aussi bien les intérieurs que les extérieurs, et même les espaces en plein air, sont en équilibre jusque dans les moindres détails. Notre principal atout est la qualité de notre équipe et la sélection de collaborateurs internationaux. Bref, il n’y aucun un projet inabordable ou qui nous poserait de graves problèmes.

18 – Votre recette pour réussir.

Rester fidèle à vous-même et ne jamais abandonner.

19 – Quel est le rôle des produits naturels dans vos projets ?

Je suis passionné par les matériaux naturels. Il sont très durables et, surtout, vieillissent très bien. Nous voulons que nos designs perdurent longtemps. L’intemporalité et la durabilité sont des facteurs importants lorsqu’on choisit les matériaux.

20 – Pour vous, le produit phare de L’Antic Colonial c’est…

Il y a beaucoup de produits qui me semblent très beaux ; je ne peux pas choisir qu’un seul ! En fonction du projet et de comment il va être utilisé, on pourra déterminer quel est le produit qui convient le mieux.

Envoyer un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Would you
like us
to inspire your
interior space?

 Professional Individual