#LE CARNET DE NOTES DE Marc Hertrich

Marc Hertrich - Studio MHNA - París, France
Hôtellerie, restauration, spas, résidentiel…

1 – C’est qui Marc Hertrich?

Créateur du Studio MHNA, agence d’architecture intérieur et de décoration il y a 25 ans, qu’il développe depuis plus de 18 ans avec Nicolas Adnet, son associé.

2 – Quand avez-vous découvert que vous vouliez devenir architecte?

J’ai choisi d’être architecte d’intérieur, durant mes études d’ébénisterie à Strasbourg et en suivant mes cours du soir de dessin aux Arts Décoratifs. J’ai opté alors de poursuivre mes études à l’école Boulle à Paris pour élargir mon champ de vision.

3 – Un architecte de référence pour vous…

Peter Zumthor dans un certain registre et Franck Gehry dans une toute autre veine, sans oublier dans le passé Claude Nicolas Ledoux et plus loin Jules Hardouin Mansart, tout ce choix éclectique qui représente mes attirances pour des univers très variés, mais des univers forts…

4 – Si vous n’étiez pas devenu architecte, vous vous seriez consacré à…

L’ébénisterie, au dessin, aux fleurs et à la nature en général.

5 – Un défaut et une vertu.

Celui de trop douter parfois et celle de douter encore…

6 – Comment est votre maison?

Elle nous ressemble : éclectique, imprégnée de couleurs et de fantaisie, plutôt « meublée » et ponctuée d’œuvres d’art, un peu « cabinet de curiosités », a priori plutôt accueillante et chaleureuse…

7 – Le dimanche est le jour pour…

Découvrir des expositions (le matin de préférence), ensuite d’aller prendre un brunch avec des amis, de se promener, de lire et bien sûr de se reposer…

8 – Un endroit où chercher l’inspiration.

La nature, la maison de campagne, les expositions, les ballades dans Paris, les voyages, la musique, les livres, tout est prétexte à avoir de l’inspiration.

9 – Quel est le dernier livre que vous avez lu?

L’autobiographie de Victoire, mannequin vedette chez Dior et amie de St-Laurent, et en même temps le « devenir soi » de J. Attali.

10 – Dans 15 ans…

J’espère que nous aurons encore de magnifiques projets à faire, plus incroyables et plus fous encore que ceux d’aujourd’hui.

11 – Quand vous pensez à l’architecture, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit?

L’horreur de milliers de projets construits à travers tous les territoires. La magnificence de certains bâtiments classiques, ainsi que la merveilleuse sobriété et la pureté de trait de certaines architectures contemporaines.

12 – Crayon ou ordinateur?

En ce qui me concerne crayon, en ce qui concerne notre Studio beaucoup de crayon repris ensuite par l’ordinateur.

13 – Comment définiriez-vous votre travail?

Comme une activité plaisante, créative, intéressante de par les rencontres variées et la variété des projets, magique et « flatteuse » lorsque l’on voit les projets prendre forme et se concrétiser.

14 – Un projet dans lequel vous aimeriez participer.

Celui d’un paquebot, avec un véritable travail sur l’imaginaire et la folie que ce genre de projet devrait occasionner.

15 – Quelle est votre opinion sur l’architecture espagnole?

Celle d’une architecture sublime dans le sud de l’Espagne avec les ensembles et les jardins arabo-andalou, celle d’une architecture osée et maitrisée avec les exemples de Gaudi à Barcelone, celle de la beauté et de la simplicité en ce qui concerne l’architecture rurale, celles de la puissance et de la richesse dans la construction de certains châteaux, palais et demeures classiques. Une méconnaissance quant à moi de l’architecture contemporaine espagnole.

16 – Comment maintenir votre propre style tout en répondant aux besoins de vos clients?

Notre style est un état d’esprit : celui tout d’abord d’écouter le client, celui d’analyser les demandes, celui d’être force de propositions et d’originalité tout en « soupesant » tous les choix pour une certaine durée des projets dans le temps, tout cela le plus loin possible des tendances et de la mode…

17 – En architecture, qu’est-ce que vous faites le mieux et avec quoi vous avez du mal?

Ce que l’on fait peut-être le mieux, c’est lorsqu’on nous demande de nous « lâcher » et d’être très créatifs. Nous avons beaucoup de mal avec la banalité et le côté trop « gentil » des choses. Nous nous méfions d’un certain « bon goût »…

18 – Votre recette pour réussir.

Travailler sur des projets d’échelles très différentes, à l’international. Ce qui nous aide aussi c’est notre curiosité, notre envie de découvrir, toujours et encore, notre adaptabilité à des clients et des milieux extrêmement variés. Et plus que tout : l’envie de créer, d’inventer, de surprendre et de nous amuser…

19 – Quel est le rôle des produits naturels dans vos projets?

Beaucoup de matériaux naturels sont considérés comme des matériaux nobles. Il y a donc des matériaux naturels qui passent naturellement le temps… une réelle tendance écologique a mis et remis à l’honneur les matériaux naturels comme le bois en particulier, mais aussi la laine, le feutre, la soie, les marbres et pierres naturelles, les pierres fossilisées, etc. de magnifiques matériaux synthétiques s’inspirent de ces produits naturels pour aboutir aussi à des créations de produits très intéressantes.

20 – Pour vous, le produit phare de L’Antic Colonial c’est…

Le plancher d’extérieur. Il permet en effet d’obtenir un aspect très chaleureux tout en éliminant pour ce type d’utilisation, les défauts de planchers classiques en bois totalement naturel (vieillissement prématuré, aspect irrégulier qui ne plait pas toujours, etc.).

Envoyer un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Would you
like us
to inspire your
interior space?

 Professional Individual