#LE CARNET DE NOTES DE Francisco González-Pulido

Francisco González-Pulido - JAHN - Chicago, USA

Estadio Diablos, Veer Towers, Leatop Plaza, Shanghai International Financial Center, Japan Post, Qiantan 14, Naicm, Greenhouse…

1 – Qui est Francisco Gonzalez-Pulido ?

Je suis idéaliste, réaliste, passionné de la musique et du surréalisme.

2 – Comment avez-vous découvert que vous vouliez devenir architecte ?

À 17 ans, et ce fut une décision très pragmatique, basée sur mon intérêt envers la science et l’art.

3 – Un architecte de référence pour vous…

Le Musée national d’histoire de Bulgarie, à Sofia, un édifice communiste imposant, où ma femme Gergana et moi nous sommes mariés.      

4 – Si vous n’étiez pas devenu architecte, vous vous seriez consacrés à…

Je serais réalisateur ou chef d’orchestre.

5 – Un défaut et une qualité.

Défaut : l’impatience.
Qualité : la détermination.

6 – Comment est votre maison ?

Non meublée mais éclectique, très lumineuse. Les meilleurs mois, c’est comme s’il s’agissait d’une maison de vacances. Mon épouse évite savamment que je la transforme en ma plus grande fantaisie : des murs noirs et blancs pleins remplis d’animaux empaillés, des meubles avec des roues (sans exception), des guitares électriques et des amplificateurs dans toute la maison.

7 – Le dimanche est fait pour…

Courir avec ma femme, jouer aux voitures et de la batterie avec mon fils, jouer de la guitare et, le soir, pour m’isoler et penser à ce que j’ai devant moi.

8 – Un endroit où chercher l’inspiration.

Courir dans les quartiers industriels de Chicago.

9 – Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

La biographie de David Bowie.

10 – Dans 15 ans…

J’aimerais avoir bâti un musée d’instruments musicaux pour y héberger ma propre collection.

11 – Quand vous pensez à l’architecture, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

Une expérience cinématographique.

12 – Crayon ou ordinateur ?

Les deux.

13 – Comment définiriez-vous votre travail ?

Rationnel et technologique, expérimental et expressif.

14 – Un projet dans lequel vous aimeriez participer.

Une plate-forme pétrolière en plein milieu de l’océan.

15 – Quel est votre avis sur l’architecture espagnole ?

L’architecture espagnole a de grands travaux architectoniques pendant presque toutes les périodes importantes de son histoire. Je m’intéresse spécialement à la voie des jeunes architectes espagnols actuels.

16 – Comment maintenir votre propre style tout en répondant aux besoins de vos clients ?

Je ne crois pas aux styles ; je pense que chaque client mérite quelque chose de spécial, le meilleur de moi-même. Je profite autant du processus que du résultat final.

17 – En architecture, quels sont vos points forts et vos points faibles ?

Les concepts sont mes points forts et j’ai plus de mal à accepter une discussion perdue portant sur une conception, ou toute autre discussion en général.

18 – La recette de votre succès ?

Tirer profit de chaque étape du processus, réaliser le projet que j’ai dans la tête et trouver le sens de chaque bataille pour atteindre cet objectif.

19 – Quel est le rôle des produits naturels dans vos projets ?

Les produits naturels jouent un rôle très important. Je déteste la déco depuis que j’étais étudiant. J’ai toujours pensé que les finitions devaient être aussi des matériaux de construction essentiels. Dans la nature, les choses sont telles qu’elles sont et c’est pour cela qu’elles sont belles.

20 – Pour vous, le produit phare de L’Antic Colonial est…

Ses processus pour modifier les propriétés des matériaux afin d’améliorer leur rendement. Je trouve que L’Antic Colonial est une usine de technologie avancée en matière d’éléments naturels.

Envoyer un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Would you
like us
to inspire your
interior space?

 Professional Individual