LE CARNET DE NOTES DE Alberto Martínez

Alberto Martínez - CuldeSac Espacio Creativo - Valence, Espagne

Seat Modular Cube Concept, Identity Cabinet Dentaire, Urbatek Showroom, L’Antic Colonial showroom, Bimini…

 

1 – C’est qui Alberto Martínez?

Alberto Martínez est le père d’Alberto Martínez, le fils d’Alberto Martínez et le petit-fils d’Alberto Martínez.
En tant que membre fondateur de CuldeSac™ et Directeur créatif de la section Espaces, Alberto développe ses propres méthodes de travail et de recherche dans le domaine de l’architecture et le design d’intérieurs. Son but est de créer des projets mémorables à partir de nouveaux vecteurs basés sur l’expérience.

2 – Quand avez-vous découvert que vous vouliez devenir designer?

Je ne l’ai pas découvert, en fait je l’ai toujours cherché et, aujourd’hui, me voilà ici.

3 – Un designer de référence pour vous…

Il faudrait que je cherche sur Google… mais je pense par exemple à Luis Montero, Ferrán Adrià ou Anatxu Zabalbeascoa.

4 – Si vous n’étiez pas devenu designer, vous vous auriez consacré à… 

L’architecture, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

5 – Un défaut et une vertu.

Seulement un de chaque? Je ne sais pas lire.
Ma vertu: je met la créativité au service de la stratégie.

6 – Comment est votre maison?

Familiale et pleine de vie.

7 – Le dimanche est le jour pour… 

Manger une paella et discuter avec mes amis et ma famille… La journée parfaite!

8 – Un endroit où chercher l’inspiration.

N’importe quel endroit est bon, il faut juste savoir l’apprécier.

9 – Quel est le dernier livre que vous avez lu? 

Je ne lis pas, je regarde des documentaires. Le dernier: Five days to dance, nominé aux prix du Festival de Cinéma de San Sebastián et dirigé par un ami d’enfance, Rafa Molés.

10 – Dans 15 ans…

J’aimerais répondre à cette même interview et jouer à trouver les sept différences.

11 – Quand vous pensez au design, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit? 

Un mode de vie, des amis, la liberté.

12 – Crayon ou ordinateur?

Un crayon en bois d’ébène 0,7. Une édition limitée que mes collègues m’ont offert pour mon 38ème anniversaire.

13 – Comment définiriez-vous votre travail? 

Je le conçois comme un design basé sur une expérience qui va au-delà des barrières imposées par les lois de la perception et très influencé par la culture méditerranéenne ; ma devise reste de faire de ce travail un mode de vie.

14 – Un projet dans lequel vous aimeriez participer. 

L’aménagement de l’intérieur d’un bateau, pour apprendre et améliorer les relations interpersonnelles ayant lieu dans des petits espaces qui doivent être fonctionnels obligatoirement.

15 – Quelle est votre opinion sur le design espagnol? 

Astucieux et naturel.

16 – Comment maintenir votre propre style tout en répondant aux besoins de vos clients?

En agissant de façon à ce que le client soit l’ingrédient principal pour construire ce style propre.

17 – Dans votre travail, qu’est-ce que vous faites le mieux et avec quoi vous avez du mal? 

Mon point fort c’est de traduire les idées sur une feuille A3. Ce que je trouve le plus difficile c’est de parler sur l’argent, mais j’ai réussi quand même à me débrouiller avec le temps.

18 – Votre recette pour réussir. 

Écouter, partager et ne jamais arrêter d’apprendre.

19 – Quel est le rôle des produits naturels dans vos projets?

Ils ne jouent pas un rôle plus important qu’un autre, mais il est vrai que c’est un luxe de pouvoir travailler avec eux.

20 – Pour vous, le produit phare de L’Antic Colonial c’est… 

Mauricio Inglada, tout le reste vient tout seul.

Envoyer un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Would you
like us
to inspire your
interior space?

 Professional Individual