#LE CARNET DE NOTES DE Jaime Sanahuja

Jaime Sanahuja - Sanahuja&Partners - Valencia | Castellón | Ibiza

Auditorium et Palais des congrès de Castellón | Centre Européen des Entreprises et de l’Innovation. IMPIVA | Maison D&E | Réhabilitation Palais des Osset, Forcall | Cabinet d’architecture et de design sanahuja&partners à Ruzafa | Clinique Médecine Oculaire Quijada, Valence | Hôpital Sant Joan de Deu, Sant Boi, Barcelone | Bibliothèque Institut Cervantes, Paris | AF&S Notarías.

1 – Qui est Jaime Sanahuja ?

Je dirige le cabinet d’architecture Sanahuja&Partners. L’architecture est ma profession et ma passion ; j’aime explorer à fond tous les choix et toutes les possibilités que génère un projet.

2 – Quand avez-vous découvert que vous vouliez être architecte ?

Quand j’étais petit, j’adorais déjà jouer avec le bois et les jeux de construction (Les LEGO n’existaient pas encore) et lorsque l’on me demandait ce que je voulais faire plus tard, au lieu de pompier ou astronaute, je répondais : architecte.

3 – Une référence en architecture…

Carlos Ferrater, un architecte fantastique et un grand ami.

4 – Si vous n’aviez pas été architecte, qu’auriez-vous fait dans la vie ?

J’ai du mal à m’imaginer avec une autre activité, je n’ai jamais envisagé une autre possibilité dans ma vie.

5 – Un défaut et une qualité.

Mon défaut, c’est la dispersion ; j’aime m’occuper de plusieurs projets et initiatives en même temps. Et je crois que ma qualité principale, c’est la ténacité et l’optimisme.

6 – Comment est votre maison ?

J’ai la chance d’avoir plusieurs espaces à vivre, qui ne sont pas concentrés dans la même maison : un appartement à Castellón, dans un bâtiment que j’ai conçu, une maison de campagne réhabilitée dans la zone du Maestrazgo, et un petit espace loft à l’intérieur même du cabinet de Valence.

7 – Le dimanche est un jour pour…

Dormir sans réveil, penser, lire, se détendre…

8 – Un lieu où chercher l’inspiration.

Tous les espaces où nous travaillons sont parfaits, mais sans hésiter, l’endroit où je me sens le mieux pour concevoir et créer des projets, c’est mon bureau mansardé dans la maison du Maestrazgo.

9 – Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

E2, de Pam Grout, qui explore la création des champs d’énergie et de potentialité à partir des pensées et des émotions.

10 – Dans 15 ans…

J’aimerais continuer à la tête de mon équipe de professionnels formidables et avoir la possibilité de toujours concevoir des espaces comme celui-ci, pour L’Antic Colonial.

11 – Quand vous pensez à l’architecture, ce qui vous vient à l’esprit…

Les personnes, les institutions, les clients (qui deviennent souvent de très bons amis), dont les rêves et les commandes rendent possible l’architecture.

12 – Crayon ou ordinateur ?

Crayon, crayons de couleurs, feutres, tout ce que l’on peut tenir dans la main pour dessiner.

13 – Comment définiriez-vous votre travail ?

Architecture basée sur la culture méditerranéenne, qui fait en sorte d’optimiser les conditions du programme, de la lumière, de l’environnement et du budget du client pour dépasser ses attentes.

14 – Un projet dont vous aimeriez vous occuper.

Un gratte-ciel, un bâtiment d’au moins 100 mètres de hauteur.

15 – Votre opinion sur l’architecture espagnole.

Le panorama espagnol est excellent, avec de grandes références et une grande sensibilité pour concevoir des solutions architecturales innovantes et de grande qualité.

16 – Comment conservez-vous un style personnel tout en satisfaisant les besoins de vos clients ?

Au-delà du « style personnel », je préfère parler de méthodologie ; en effet, nous recevons de nombreuses commandes pour notre façon de travailler en équipe, en réseau, d’utiliser au maximum les nouvelles technologies et les nouveaux logiciels pour mener à bien les projets.

17 – En architecture, qu’est-ce qui vous réussit le mieux et qu’est-ce qui est le plus difficile ?

Ce que je préfère, et par conséquent ce qui me réussit le mieux, c’est d’intervenir dans des espaces déjà construits, dans des bâtiments historiques, pour les réhabiliter et les mettre en valeur. Ce qui est pour moi le plus difficile, c’est de mettre un point final au projet. J’ai toujours l’impression qu’on peut l’améliorer, je suis assez perfectionniste.

18 – Votre recette du succès.

Optimisme, persévérance et focalisation.

19 – Quel est le rôle des produits naturels dans vos projets ?

Nous aimons concevoir des espaces chaleureux et lumineux, où l’on se sent bien et on apprécie l’expérience d’y vivre. C’est pourquoi nous choisissons généralement des produits naturels comme le bois et la pierre.  Ce sont nos produits préférés pour les sensations qu’ils produisent.

20 – Votre produit phare de L’Antic Colonial est…

Nous apprécions énormément l’ensemble du travail de recherche et de choix de matériaux naturels effectués par L’Antic Colonial, principalement à partir du bois et de la pierre.

Envoyer un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Would you
like us
to inspire your
interior space?

 Professional Individual